HomeContactSitemap

Click here to view the printer friendly version.

 

PROGRAMME DE SOUTIEN DANS LE CONTEXTE

DE LA COUR DE LA FAMILLE

  

www.fayeperterson.org

 

Un service gratuit et confidentiel

 offert à toutes les femmes

  

Subventionné par le ministère du Procureur général

 

Le Programme de soutien dans le contexte de la Cour de la famille est destiné à fournir de l’aide et un soutien aux femmes qui ont subi la violence conjugale de la part d'un ou d’une partenaire et qui sont actuellement impliquées dans des procédures judiciaires familiales à la Cour de la famille ou se préparent à entrer dans le système judiciaire.

 

Vous n'êtes pas seule. Les agentes de la cour sont là pour vous  soutenir et vous aider.

 

Nos services comprennent :

 

• Fournir de l'information sur le processus judiciaire en matière familiale tel que  la garde légale et le droit de visite,  les ordonnances de ne pas faire, le divorce et la pension alimentaire pour les enfants ou la pension alimentaire pour le ou la conjointe.

• Aider à documenter l'histoire autour de l'abus à des fins judiciaires.

• Aider les femmes à la planification de la sécurité et à l'évaluation des risques.

• Possibilité d’aider les femmes à planifier la sécurité liée à la fréquentation des tribunaux, et l'accompagnement des clientes aux procédures judiciaires.

• Aider les femmes lors de la consultation d'un avocat et avec le processus de l'aide juridique.

• Analyser et discuter des décisions des tribunaux, les rendez-vous chez l'avocat, les réunions du Centre d'information sur le droit de la famille, les consultations avec un conseiller juridique et les autres étapes du processus judiciaire.

• Communiquer et revendiquer auprès des autres services juridiques liés à la famille et au système pénal.

• Possibilité d’offrir aux femmes une évaluation de leurs besoins et les aider à accéder plus facilement aux services spécialisés et au soutien. 

 

 

» » » »  Une séparation ou un divorce est une expérience difficile et souvent bouleversante. Habituellement, c'est le premier contact pour une femme avec le système du droit de la famille. Quand une femme quitte une relation abusive, le processus de séparation ou de divorce est plus compliqué et le risque de violence plus élevé".  « « « « « 

 

Qu'est-ce qu'une violence conjugale (domestique) initiée par un ou une partenaire intime ?

 

La violence conjugale est d'abord un acte de violence, de coercition ou de contrôle qui entraîne - ou est susceptible d'entraîner -  un préjudice physique, sexuel, psychologique, émotionnel ou financier, ou de la souffrance.

 

Le but de la violence est de provoquer la peur, l'intimidation, l'humiliation et le contrôle par des moyens verbaux, non verbaux et physiques. Derrière tout abus est un déséquilibre de pouvoir entre la victime et l'agresseur. Il est le contrôle intentionnel d'une autre personne. La violence dans une relation intime (violence faite aux femmes, violence conjugale) peut se produire au cours de la relation, d'une rupture, ou après une rupture.

 

Ordonnances de ne pas faire

 

Vous pouvez demander une injonction lorsque vous craignez pour votre sécurité. Une ordonnance de ne pas faire est une ordonnance de la Cour de la famille. Son but est d'empêcher votre partenaire de vous harceler ou d'harceler vos enfants. Toute personne qui contrevient à une ordonnance restrictive peut être condamnée, en vertu du Code pénal, et être détenue sous caution, en attendant le jugement d'un tribunal pénal.

 

Si vous obtenez une ordonnance de ne pas faire, vous devez la garder avec vous en tout temps et en remettre une copie à un membre de la famille, un-e ami-e de confiance ou un-e voisin-e (les agentes de la cour peuvent également en conserver une copie pour vous).  Appelez la police si l'agresseur enfreint l'ordonnance.

 

Services pour les hommes

 

Ces services sont disponibles par l'intermédiaire du Catholic Family Developement Centre.

 

Merci d'adresser un courriel à fayepeterson%23org|tcamarotto pour plus de renseignements.